• Ma traversée de Paris dans un convoi de Matignon

    Le premier ministre veut bien aller voir les pauvres un 24 décembre, mais faudrait quand même pas arriver en retard pour le foie gras et le Sauterne. La phrase pourrait résumer ma première "mission" de stagiaire au service politique de France Inter (j'y passe cette nativitale semaine).
    Je couvrais lundi soir (24 décembre) le dernier déplacement avant vacances de François Fillon, premier ministre, il est toujours bon de le rappeler. Un déplacement éclair s'il en est. 18h: arrivée à la Péniche du coeur, hébergement d'urgence du 5ème arrondissement de Paris. 18h25 : quelques explications et serrages de mains plus tard, le convoi repart en trombe vers Matignon. Les 80 personnes hébergées sur la péniche ce soir là vont pouvoir attaquer le saumon. Et le premier des ministres ne sera pas en retard à son dîner. C'est sûr qu'avec des motards qui lui ouvrent la route et tous les feux de Paris grillés vifs, façon Sarkozy le soir du 6 mai, c'est plus rapide qu'en RER.
    Avant ça, j'avais appris un nouveau mot pour mon petit bréviaire du journaliste débutant... "C'est poolé. Vous allez devoir attendre dehors", me lance le responsable de la com' Matignonienne quand je pousse la porte de la péniche. Un pool, c'est le concept inventé pour que toutes les télés aient de belles images pour la com' des ministres (entre autres). Une seule équipe de télévision, une seule radio et un photographe sont autorisées à suivre un événement. Après, on se débrouille, c'est la solidarité entre journalistes, surtout le soir de Noël, fête de l'amour-tout-à-fait-sincère-et-pas-du-tout-de-façade. Pour ma part, j'ai récupéré les enregistrements sonores d'une journaliste de RTL dans la voiture qui la, et donc nous, ramenait à Matignon. Il s'est ensuite avéré qu'il n'y avait rien d'exploitable dans cette BA pré-gueuletonienne. C'est donc le coeur léger, sans avoir servi la soupe au Fillon qui faisait sa com' à la soupe des pauvres, que j'ai pu aller manger mon repas de Noël avec une collègue, apprentie journaliste et Strasbourgeoise d'adoption comme moi.
    Et ce n'était pas du bouillon de poole!


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :